L’UE accorde au Maroc une enveloppe supplémentaire de 80 millions euros au titre de l’année 2012

7 Mai

L’Union européenne a accordé au Maroc une enveloppe supplémentaire de 80 millions d’euros au titre de l’année 2012 pour accompagner le développement socio-économique du pays. Et, pour être plus précis et plus complet, l’Assistance technique et financière de l’UE au Maroc se poursuit à un niveau élevé avec 190 millions d’euros par an sur 5 années dont une première allocation supplémentaire de 80 millions € pour 2012.

Cette annonce a été faite par le Commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique de Voisinage, Stefan Füle  lors de la conférence de presse tenue à l’issue des travaux de la 10ème session du Conseil d’association Maroc-UE tenue lundi à Luxembourg le 23 Avril 2012 avec la participation du ministre délégué aux Affaires étrangères, M.  Youssef Amrani.

Le Commissaire a indiqué en cette occasion que l’UE a pris note des “progrès remarquables” réalisés lors des discussions sur le nouveau Plan d’action de mise en oeuvre du Statut avancé entre le Maroc et l’UE, soulignant que ce plan “servira de feuille de route opérationnelle pour nos relations bilatérales au cours des cinq prochaines années”.

Le nouveau plan d’action, a-t-il ajouté, s’inscrit dans le sillage du processus de réforme politique, économique et sociale entrepris par le Maroc et dans le cadre de la nouvelle approche de la Politique européenne de voisinage révisée (PEV).

M. Füle a, d’autre part, noté que les relations Maroc-UE “sont actuellement dans une phase dynamique et positive”, comme en témoignent les accords importants signés entre les deux parties, notamment celui sur la libéralisation du commerce dans le domaine de l’agriculture, dont l’entrée en vigueur est prévue le 1er juillet 2012.

Le Plan d’action contient des orientations pour l’alignement progressif aux règles juridiques et réglementaires de l’acquis communautaire dans des domaines clés afin d’établir une plus grande intégration économique du Maroc avec l’UE, lui donnant des avantages au niveau de l’investissement étranger, l’accès au marché, la compétitivité et la création d’emplois.

D’autres négociations bilatérales sont en cours comme la libéralisation du commerce des services et l’établissement d’un partenariat pour la mobilité.

Le Commissaire européen s’est, par ailleurs, félicité de l’évolution positive dans les relations entre le Maroc et l’Algérieet du rôle important joué par le Royaume dans le domaine de la coopération régionale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :