Réaction à la résolution 2099 des Nations Unies

26 Avr

Nations UniesLe Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté aujourd’hui sa 6951ème résolution sur le sujet du Sahara occidental. Cette résolution n’intègre au final pas l’élargissement du mandat de la MINURSO à la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental. Gilles PARGNEAUX, Président du groupe d’amitié Union européenne-Maroc a souhaité revenir sur ce sujet.

« Je salue la décision américaine de ne pas étendre le mandat de la MINURSO. Il aurait été paradoxal de jeter le doute sur l’engagement en faveur des droits de l’homme du Maroc au moment même où ce dernier installe des centres régionaux du Conseil National des Droits de l’Homme dans les Provinces du Sud. Ces antennes régionales assurent une gestion et un traitement des problèmes relatifs aux droits de l’homme de façon efficace et indépendante tout comme le préconise l’ONU » a déclaré Gilles PARGNEAUX.

« Je me félicite surtout de la pérennité de la bonne relation entre le Maroc et les États-Unis. Cette relation est de la plus haute importance dans l’optique de trouver au plus vite une solution à ce conflit, urgence que ne manque pas de le rappeler à juste titre l’ONU dans ces dernières déclarations. Cette solution doit passer par la proposition marocaine d’autonomie des Provinces du Sud, plus crédible et plus durable qu’une auto-détermination qui est d’ailleurs rendue impossible, de fait, par les autorités du Front Polisario. C’est Christopher Ross lui-même, lors de son allocution devant le Conseil de Sécurité, qui souligne leur refus de procéder au recensement obligatoire dans les camps de Tindouf pour réaliser ce processus » poursuit le député européen.

« En plus de ce lien entre les États-Unis et le Maroc, il convient de renforcer encore davantage la relation entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc. C’est à cette fin que je vais organiser deux évènements dans les semaines à venir : d’abord l’organisation d’une conférence au Parlement européen sur le thème du processus démocratique marocain et de l’état des droits humains au Maroc. Je souhaite inviter Driss EL YAZAMI, Président du Centre National des Droits de l’Homme, pour qu’il témoigne de son action et de ses engagements forts au Maroc. Ensuite, dans le cadre du groupe d’amitié UE-Maroc, je vais amener à nouveau une délégation d’eurodéputés dans les Provinces du Sud afin qu’ils puissent constater eux-mêmes de la situation économique, démocratique et sociale de cette région. Ces évènements sont nécessaires pour dépassionner un débat qui subit énormément d’interférences de la part de personnes n’ayant jamais réellement mis les pieds sur le terrain pour se faire leur propre opinion » conclut Gilles PARGNEAUX

Publicités

Une Réponse to “Réaction à la résolution 2099 des Nations Unies”

  1. Maroc1 1 juillet 2013 à 5:42 #

    Merci pour tout ce que vous faite pour nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :