Débat sur l’accord de pêche UE-Maroc aujourd’hui au Parlement européen

4 Nov

Les députés européens membres de la commission Pêche du Parlement européen se sont réunis aujourd’hui, lundi 4 novembre 2013, pour examiner le rapport de la député espagnol Carmen Fraga Estevez sur le futur protocole de pêche entre l’UE et le Maroc. Le 14 décembre 2011, une majorité des députés européens avait décidé de ne pas poursuivre le partenariat entre les deux rives de la méditerranée dans le domaine de la pêche car ceux-ci ne jugeaient pas légitime l’inclusion du Sahara dans le champ d’application de cette politique.

Deux ans plus tard, nous revoilà en train de négocier cet accord et nous entendons encore trop souvent les mêmes arguments anti-maroc qui n’ont pas évolués. Pourtant, on ne peut que constater l’effort consenti par le Maroc pour modifier les termes de cet accord de pêche : la contrepartie financière européenne est en diminution car elle passe de 36,1 millions à 30 millions d’euros, soit une réduction de 17%, une clause de respect des droits de l’homme est inclus dans les modalités de suspension du protocole, un contrôle accru des retombées économiques de l’accord sur les populations locales est prévu… Au final, il est paradoxal que certains députés appellent encore au rejet de l’accord de pêche au nom de la défense des sahraouis alors que ces mêmes populations locales seront dans l’incapacitié de bénéficier de la moindre retombée économique si le Parlement européen refuse que les bâteaux d’Europe pêchent au Maroc et emploie, obligatoirement, des pêcheurs marocains.

Une fois de plus le groupe d’amitié UE-Maroc le répète : le Maroc est une vitrine démocratique dans le monde arabe. Le royaume, grâce au Statut avancé qui le lie avec l’Europe et à l’accord de libre échange complet et approfondie qui est en train d’être négocié, à vocation à s’intégrer toujours plus dans une grande zone économique, sociale et démocratique avec l’Union européenne. Ne gâchons pas une opportunité d’apporter une nouvelle pierre à cet édifice qui doit permettre à l’Europe et aux pays du Maghreb dans leur ensemble de former une grande région d’influence économique et culturelle à même survivre dans la mondialisation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :